Le bien-être au travail

Travailler à la construction du Bien-être au travail dans son organisation est une obligation légale en vertu de l’article L4121-1 du Code du travail mais c’est aussi et avant tout une réelle opportunité pour l’entreprise d’entraîner ses collaborateurs vers une réflexion qui permettra, au-delà de la simple santé au travail, d’agir sur la diminution de l’exposition aux risques psychosociaux, sur le climat collectif, sur la motivation au travail de ses équipes.

Objectifs

A. Réalisation d’un pré-diagnostic « Bien-être au Travail » de l’organisation. Sur la base d’un questionnaire envoyé en préalable à l’action à chaque participant, il sera procédé à une analyse-système de l’état du « Bien-être au Travail » de l’entreprise.

B. Action de développement de la compétence à agir des participants par l’appropriation d’éléments théoriques adaptés à la réalité de l’organisation.

Déroulé

1Jour 1

Restitution du pré-diagnostic

Abord des outils et démarches favorisant le bien-être au travail

2Jour 2

Donner du sens au travail

Favoriser l’adhésion au projet de l’organisation

Réfléchir son management 

3Jour 3

L’impulsion donnée par le management

La mobilisation du collectif

La contribution de la communication

4Jour 4

La dynamique de changement

La construction du plan d’action

Informations

Tarif 1200€
Durée : Formation/action de quatre journées soit 28 heures
Public cible : Dirigeants et cadres en charge du pilotage d'une entreprise ou d'un secteur d'activité
Intervenant(s) :Michel LEMONNIER, Docteur en psychologie, enseignant au Conservatoire Nationale des Arts et Métiers, à l’Ecole de Management de Normandie, fondateur d’HTO-Développement, partenaire de Tiers&Tei.
Important :

La formation se déroulera à Caen de 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 17h30. Groupe de15 participants maximum. Une cinquième journée peut être proposée trois mois après cette première intervention de façon à pouvoir auditer l’action de formation et les plans d’action mis en œuvre.

Vous pouvez vous rapprocher de votre OPCO qui gère, généralement, les dépenses liées aux coûts pédagogiques, rémunérations et allocations formation, transport, repas et hébergement. A noter : suite à la réforme de la formation 2018, les missions des OPCO vont être redéfinies d’ici 2021. Pour en savoir plus